Suivre une formation d’éducateur technique spécialisé DEETS

L’évolution d’un métier est souvent marquée par des événements qui remodèlent ses concepts et ses pratiques. L’histoire du Département d’éducation spécialisée et de psychiatrie dessine un métier qui conserve la spécificité de l’accompagnement technique pour favoriser l’insertion sociale et professionnelle des personnes en situation de handicap ou en difficulté particulière. Pour y parvenir, il est indispensable de suivre une formation dans le domaine notamment l’obtention de DEETS.

En quoi consiste la formation d’Éducateur technique spécialisé ?

La formation des éducateurs techniques spécialisés s’effectue durant trois ans à temps plein de septembre à juin. Elle comprend en alternance de 1 200 heures théorique dans les centres de formation et 1 960 heures, voire 56 semaines de phases pratiques sur le terrain de travail. Elle constitue des enseignements théoriques, méthodologiques, appliqués et pratiques, des enseignements de langues étrangères et des enseignements liés à l’informatique et aux pratiques numériques. La phase théorique est composée de quatre domaines de formation : l’accompagnement social et éducatif spécialisé, la conception et conduite d’un projet éducatif et technique, la communication professionnelle et l’implication dans les dynamiques interinstitutionnelles, partenariales et réseaux.

La formation permet l’obtention du Diplôme d’État d’Éducateurs techniques spécialisés, soit le DEETS délivré par le Ministère des Affaires sociales et le Ministère des Solidarités et de la Santé. C’est un diplôme reconnu au niveau II, voire au grade Licence. L’acquisition de nouvelles connaissances, d’un langage plus spécialisé, de sources d’information sérieuses, de capacités d’analyse plus efficaces, de références théoriques qui ouvrent la porte à une réflexion plus approfondie, aide l’éducateur à faciliter la communication avec les autres acteurs du système. Cliquez ici pour en savoir plus.

Qui peut suivre une formation d’Éducateur technique spécialisé ?

Les candidats qui postulent à la formation au Diplôme d’État d’Éducateur technique spécialisé (DEETS) doivent :

  • Détenir un baccalauréat
  • Être titulaire d’un diplôme, certificat ou titre de Niveau 4 au moins homologué ou inscrit au Répertoire national des Certificats professionnels
  • Bénéficier d’une validation de ses apprentissages, de son expérience professionnelle ou de son accomplissement personnel lors de l’application de l’article L.613-5 de la loi sur l’instruction publique

La formation s’adresse à des adultes dont la moyenne d’âge se situe environ 35 à 40 ans. Les candidats doivent être prêts à travailler en équipe, doivent posséder un métier de base technique et être à l’aise de transmettre ses savoir-faire. Ils doivent aussi être à l’écoute et patient. Le plus important c’est qu’ils doivent avoir un intérêt pour les problèmes humains et sociaux.

Que faut-il faire après l’obtention du DEETS ?

L’éducateur technique spécialisé contribue à l’insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées ou en difficulté sociale en diffusant des connaissances techniques dans le cadre de l’éducation et de l’aide sociale. Il exerce des fonctions éducatives auprès de différents publics : enfants, adolescents, adultes, personnes âgées, handicapées, instables, en dépendance ou souffrance physique ou psychique ou en voie d’insertion ou de réinsertion socioprofessionnelle ou en prévention de la marginalisation, en difficultés sociales et familiales. À la fois éducateur et spécialiste dans un domaine technique, il s’appuie sur la maîtrise de compétences professionnelles particulières pour accompagner les personnes vers l’autonomie. Les éducateurs techniques spécialisés ont de nombreuses opportunités de carrière après la formation.

En effet, ces professionnels peuvent exercer ses fonctions dans des établissements et services sociaux, sanitaires et médicosociaux des secteurs publics et privés. Il y a comme les maisons à caractère social telles que les foyers d’enfants, foyers pour Jeunes Travailleurs, maisons de maternité, centres médico-psychopédagogiques (CMPP), Aide éducative en Milieu ouvert, Centres de Prévention Spécialisés, Services d’éducation spécialisée et d’aide à domicile (SESSAD), hôpitaux, etc. Par ailleurs, ils peuvent encore reprendre ses études en préparant le DEIS, soit le Diplôme d’État en ingénierie Sociale), le CAFDES (Certificat d’Aptitude Fonctionnelle d’Encadrement d’Agence Sociale) ou le CAFERUIS (Certificat d’Aptitude Fonctionnelle en Encadrement et Responsabilisation des Secteurs d’Intervention Sociale).

École d’opticien : quels sont les meilleurs cursus en France ?
BTS en design graphique : le diplôme de design graphique le plus apprécié